fbpx

Chez Extra Vacant, nous recevons tous les jours de nombreuses candidatures : certaines sont épatantes et d’autres… un peu moins ! Alors on s’est dit qu’on allait vous concocter un top 10 des erreurs les plus fréquentes et les plus difficiles à rattraper. C’est parti !

1) Se tromper de poste

Nous pensons que vous répondez à une annonce pour une place de chef de rang et pourtant, l’objet de votre mail concerne un emploi d’agent d’entretien. Bien que nous appréciions le fait que vous sachiez « manier parfaitement tous les outils de nettoyage modernes », il semblerait que vous vous soyez trompé de poste…

Ce genre d’erreur peut vous desservir alors n’hésitez-pas à vérifier plusieurs fois que votre candidature est bien en accord avec le poste proposé.

2) Ne jamais faire apparaître le nom de l’établissement dans la candidature

Faites-vous parti de ceux qui pensent multiplier leurs chances en postulant dans de nombreux établissements différents ? C’est le cas… si vous adaptez votre candidature à chaque restaurant ! Une lettre de motivation copiée-collée se voit immédiatement, surtout quand le nom de l’entreprise ou de la personne en charge n’apparaît pas une seule fois. Le restaurateur veut savoir que vous vous adressez à lui et la raison de votre candidature. Vous n’avez pas besoin de refaire entièrement votre texte mais le personnaliser pour chaque établissement vous permettra d’obtenir beaucoup plus de réponses.

3) Postuler à un poste qui n’a aucun rapport (même de loin) avec ce que vous avez déjà fait

Nous apprécions votre audace mais soyons sérieux : si vous n’avez fait que de la chaudronnerie (histoire véridique), non, nous ne pouvons pas vous proposer un poste de chef de cuisine.

4) Rédiger un CV de 5 pages

Vous avez déjà travaillé en salle ou en cuisine ? Si la réponse est oui, vous savez alors que les restaurateurs, comme les recruteurs, sont très occupés. Hé oui, ils n’auront pas le temps de lire ce trèèès loooong CV de 5 pages relatant toutes les péripéties de votre vie professionnelle dans les moindres détails.

Rédiger un CV concis est donc indispensable et démontre également une capacité à structurer toujours appréciée. Si vous avez plusieurs années d’expérience, votre CV peut tenir sur plus d’une page mais veillez à ne pas en dépasser 2. Mettez uniquement en valeur vos expériences les plus pertinentes au regard du poste pour lequel vous candidatez.

5) Envoyer un CV brouillon

Dans la catégorie des pires CVs, on trouve le CV « brouillon ». Son problème ? Il est mal organisé et clair comme de la vase. On distingue à peine vos expériences de votre formation. On ne sait pas combien de temps vous êtes resté sur un poste. On ne sait pas non plus où c’était. Bref, la lecture de ce CV devient une épreuve dont le restaurateur se passerait bien : il risque donc fort de le mettre de côté !

Alors, prenez soin de structurer votre CV. Les grandes catégories (formation, expériences professionnelles, contact…) doivent être visibles au premier coup d’œil. Alignez proprement vos expériences et précisez toujours les dates, le poste occupé, le type de contrat et le lieu.

6) Utiliser une photo peu appropriée

Au cas où le moindre doute subsisterait, c’est bien pour vos compétences que les restaurateurs vous embauchent (et pas pour la couleur de votre soutien-gorge) !

Oubliez également les photos de vacances à la plage ou le selfie pris dans la rue. Misez plutôt sur une photo de qualité en tenue professionnelle, avec le sourire et le regard franc.

7) Considérer la politesse comme optionnelle

N’oubliez pas : les candidatures que vous envoyez atterrissent dans les mains de personnes humaines qui méritent un petit bonjour, merci et au revoir. Le savoir-être dont vous ferez preuve par mail ou par sms sera toujours pris en compte.

8) Etre trop familier

Nous avons dernièrement reçu un joli CV accompagné d’un message plutôt surprenant : « Slt ma belle, la forme ? Tu as du taff pour moi ? » Autant vous dire que non, nous n’avions pas de « taff » pour lui. Hé oui, le restaurateur ou le recruteur n’est pas votre ami alors utilisez un langage correct. Restez vous-même et sympathique mais ne soyez pas familier.

9) Nous laisser deviner ce que vous avez fait ou ce que vous cherchez

Attention flash info ! Les restaurateurs comme les recruteurs ne sont pas devins. Si vous ne précisez pas vos expériences récentes dans votre CV et qu’on vous envoie un mail de refus pour « manque d’expérience » … C’est qu’on ne pouvait pas les deviner. N’oubliez donc pas de mettre votre CV à jour.

De même, lorsque vous envoyez votre CV par email, pensez à écrire quelques lignes sur votre recherche. Quel poste voulez-vous ? Quel type de contrat ? Où ? Cela nous aidera à cerner rapidement vos attentes pour pouvoir y répondre au mieux.

10) Faire des fautes d’orthographe

Un petit classique pour conclure. Se faire relire est toujours une bonne idée.

Avez-vous déjà fait ces erreurs ? Allez, ce n’est pas si grave, on apprend de celles-ci !

Besoin d’autres conseils ? Consultez cet article sur comment réussir votre candidature :

https://www.extra-vacant.com/comment-reussir-sa-candidature/2058/

Extra Vacant reste à votre écoute, n’hésitez pas à nous écrire à contact@extra-vacant.com si vous avez des questions ou besoin d’aide dans votre recherche d’emploi!