fbpx

Le secteur de la restauration subit de nombreux changements. Les entrepreneurs du monde entier créent de nouveaux concepts plus ou moins utiles pour nos restaurateurs. Nous vous embarquons faire un tour des nouveautés.

Pour le service

 

Après les robots serveurs, les drones vous amènent votre repas directement à table. Le personnel le pilote directement grâce à une tablette. Il peut aller jusqu’à 40 km/h sur une distance de 50 mètres. 

Ils n’ont donc pas vocation à remplacer les serveurs mais à gagner en productivité.

Ce drone appelé l’Itray est déjà en activité chez YoSushi à Londres 

 

 

 

Pour la cuisine

 

Les robots peuvent décidément tout faire ! A Boston, le restaurant Spyce a une cuisine entièrement composée de robots. Ils ne fonctionnent pas tout seuls, le chef Daniel Boulud réalise les menus et s’assure du bon déroulement, sinon les robots s’occupent de tout le reste.

 

 

 

Plus simple, nous avons aussi un robot spécialisé dans le hamburger : Flippy. Il est capable d’en réaliser plus de 300 par heure. Il a plusieurs types de caméras : classiques, 3Ds ou même thermiques qui lui permettent de contrôler la cuisson.

Il est d’ores et déjà présent chez Caliburger à Los Angeles. Attention cependant, il coûte entre 60 000 et 100 000 dollars selon les options demandées. Malgré ce prix, il rencontre un franc succès, il devrait être installé dans plus de 50 autres restaurants dans le pays.

 

Pour l’addition 

 

Plusieurs innovations émergent… Tout d’abord, Pop’n’link, start-up lyonnaise qui permet tout simplement de régler directement avec son smartphone à table. Ainsi le restaurateur gagne en productivité et permet aussi selon la start-up de la vente additionnelle. Il est commercialisé via un abonnement à 99 euros HT/mois.

 

 

 source : https://www.le-tout-lyon.fr/pop-n-link-un-eventail-de-services-pour-enrichir-l-experience-client-9502.html

 

Plus surprenant, l’application EquiTable qui grâce à un algorithme innovant divise la note selon l’écart de rémunération des personnes. 

Comment cela fonctionne-t-il ? 

Les usagers renseignent leurs informations démographiques (âge, sexe, origine). Une fois au restaurant, on rentre tout simplement le montant de l’addition et l’application se charge du reste. 

 

 

 

source : http://equitableapp.com

 

Enfin, l’application Requested permet aux clients de négocier le prix de leur repas.

Les convives se connectent, choisissent le restaurant dans lequel ils aimeraient aller et font une offre. Le restaurateur peut ainsi accepter ou refuser celle-ci. 

Ceci permet ainsi de remplir le restaurant aux heures creuses et même au contraire d’augmenter le prix si l’on ne veut pas attendre ou être sûr d’avoir une table.

 

 

Source : https://www.cowtowneats.com/2015/10/dining-news-how-requested-app-saved-me-20-at-formolis-bistro.html

Pour votre commande

 

L’application Dish.fm, est un peu le TripAdvisor mais ciblé sur les plats des restaurants. En effet, il est possible de noter ceux-ci sur Yelp ou Foursquare. Ainsi l’application analyse les notes mise sur les entrées, plats ou desserts des restaurants et vous permet ainsi de mieux choisir votre menu une fois sur place. 

Elle n’est actuellement disponible qu’à San Francisco et New York.   

On retrouve aussi la table Multidine entièrement tactile. Elle permet d’afficher le menu, jouer à des jeux mais aussi et surtout de suggérer des plats adaptés selon votre profil.

Elle est un véritable assistant au service. Elle est pour l’instant disponible uniquement en Israel. 

 

 

Le secteur de la restauration vous intéresse, nous avons rédigé un article sur les concepts les plus extraordinaires : https://www.extra-vacant.com/les-concepts-de-restaurants-les-plus-fous-du-monde-2/2895/